Cohérence Cardiaque

Souffle et Coherence cardiaque

Est reproduit ici le texte de Catherine Dabord, hérapeute psycho-corporelle, musicienne sculptrice de sons, spécialiste du chant harmonique, sonothérapeute… disponible, sur sa chaine YouTube, dans un épisode où elle propose une bande son. Cet audio permet de s’excercer à la cohérence cardique et donne quelques éléments fondamentaux…

Cohérence cardiaque ?

La cohérence cardiaque a pour principe de contrôler ses battements cardiaques afin de mieux contrôler son cerveau. Une respiration calme permet de réguler son rythme cardiaque et son système nerveux autonome.

Il est ainsi possible de diminuer son taux de cortisol (hormone-marqueur du niveau de stress excessif) et donc, son stress.

L’institut HeartMath, à la base des travaux de recherche sur la cohérence cardiaque, publie en 1995 sa découverte sur la forte influence du cœur sur les émotions, et comment les signaux du cœur peuvent être utilisés pour ramener le calme dans l’ensemble du corps, cerveau compris : https://www.youtube.com/watch?v=QdneZ…

Bienfait de l’entrainement

L’exercice de base, proposé dans cette vidéo (voir plus bas), a de nombreux effets positifs sur la santé et le bien-être, comme favoriser le recentrage et stabiliser les émotions.

Ses bienfaits se font sentir pendant environ cinq heures. Au bout de deux semaines de pratique quotidienne, la chimie du sang change. Il faut deux mois, en pratiquant trois fois par jour, pour obtenir le maximum des effets bénéfiques. Cet exercice se pratique en position assise, le dos droit et les pieds au sol. Il s’agit de respirer calmement (six respirations par minute) pendant cinq minutes. Pour une efficacité optimale, il est conseillé de faire cette pratique trois fois par jour. Afin d’amplifier les bienfaits de cette pratique respiratoire, il est possible d’y associer la visualisation positive, et aussi de se positionner dans un sentiment de joie.

Exercez-vous…

Exercez-vous à la cohérence cardiaque, par le son et l’image…

Quelques éléments de questions / réponses au sujet de la cohérence cardiaque…

Est-ce normal de ressentir des fourmillements dans le nez, bouche, poitrine et même aux dents ?

Des fourmillements peuvent indiquer une hyper oxygénation du cerveau, qui vient alors révéler des tensions et une restriction respiratoire. L’attitude idéale consiste à respirer tranquillement (peut-être en inspirant moins d’air), et à accueillir et accompagner ce qui est là.

Cet exercice peut-il être pratiqué le soir avant de s’endormir ?

Oui, cela peut vous aider à vous endormir.

Est-ce qu’effectuer cet exercice debout ou allongé est moins intéressant qu’assis ?

Il semblerait, mais cela fait quand même du bien 😉

Je pratique de temps en temps la cohérence avec le son uniquement, mais en conduisant ou en faisant autre chose, est-ce que ça marche aussi ?

C’est mieux que rien. Ce serait juste plus efficace en se concentrant sur la pratique. Il est cependant fortement déconseillé de pratiquer la cohérence cardiaque en conduisant, au risque d’induire un état de somnolence.

Est-ce une bonne chose de pratiquer plus que 5 minutes ?

Une durée de 5 minutes est suffisante pour bénéficier des effets positifs de cet exercice de cohérence cardiaque.

Mon rythme respiratoire est différent et je trouve que l’exercice va trop vite/lentement, est-ce normal ?

Le but de cette pratique est de s’adapter au rythme de respiration proposé et de faire en sorte que son inspiration dure 5 secondes, et que son expiration dure également 5 secondes. La respiration n’est ici pas observée, mais comptée, cadrée et maîtrisée. En fonction de chaque personne, il peut y avoir de légères variantes au rythme de base 5/5 proposé dans cette vidéo, comme par exemple 5/6 ou 4,5/5,5.

Quel est le nombre optimal de séances par jour ?

Trois séances de 5 minutes par jour suffisent. Les bénéfices d’une séance se font ressentir durant les 5 à 6 heures qui suivent. Pour couvrir toute la journée, il sera profitable de pratiquer en début de matinée, puis d’après-midi, et enfin de soirée. Le stress et les tensions baissent de façon notable au bout de 15 jours de pratique, et de façon significative et durable au bout de 2 mois.

Pouvez-vous nous indiquer l’origine et la signification du symbole à gauche de l’écran ?

Ce symbole représente le son « OM ». Du point de vue hindouiste, cette syllabe représente le son originel, primordial, à partir duquel l’Univers se serait structuré. Cette syllabe représente donc la totalité de ce qui existe.

Pour aller plus loin…

3 commentaires

  • Bonjour Eric
    Dans ton dernier mail j ai trouvé l enregistrement de l’exercice de cohérence cardiaque et je le fais 3 fois par jour.
    Une question tout de même, la personne dit d’expirer par la bouche ce qui n est pas notre pratique habituelle ???
    Qu en penses-tu ?
    À bientôt
    C.

    Répondre
    • Coucou

      C’est excellent de faire l’exercice de Cohérence Cardiaque 3 fois par jour. C’est un peu comme si tu avais une pratique quotidienne de méditation de pleine présence.

      Tu as raison, c’est une pratique de respiration, mais elle ne fait pas partie des pratiques traditionnelles du Yoga.
      La majorité des pranayama se fait par les narines.

      L’exercice de « cohérence cardiaque » a été mis au point fin des années 90. Elle convient à tout le monde, c’est pour cela que le rythme est plutôt rapide. Ceci dit j’ai une élève jeune adulte pour qui 5 secondes c’est le maximum pour une inspire ou une expire, inversement j’ai une autre élève qui a l’impression de suffoquer si elle ne prend pas plus de temps pour inspirer. La respiration par la bouche permet à l’expirer et par le new à l’inspire permet de garder l’attention sur ce que l’on fait.

      Si on place Ujaï, c’est très court 5 secondes. La cohérence cardiaque utilise ce rythme afin d’être accessible à tous, en particulier les personnes qui ont une tendance à angoisser, cela les calme très efficacement. La respiration avec Ujaï ne leur est pas forcément conseillée, au contraire.

      Dans ton cas, étant pratiquante du Yoga de longue date, n’hésites pas à faire des cycles plus longs si tu en ressens l’envie, uniquement par le nez, de façon progressive si besoin, ce qui compte le plus, c’est la régularité de la pratique sur un programme donné afin de voir comment ton souffle et ton attention évoluent.

      Bonne respiration et à bientôt 🙂
      Éric

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *