Méditation – Bienfaits et prudence…

Sciences et Avenir n°875 - Méditation

D’après l’édito de la revue « Science et Avenir » n°875 (décembre 2019)

La méditation… une gymnastique mentale, et bien plus…

Selon le neurologue Steven Laureys, directeur de Coma Science Group au CHU de Liège, la méditation « n’a rien de magique ni d’ésotérique ». Il s’agit d’une « gymnastique mentale«  à l’instar de ce que rappelle Matthieu Ricard depuis plusieurs années : de même qu’une gymnastique physique muscle et assouplit le corps, la méditation est un sport cérébral agissant sur le cerveau, ses neurones et ses neuromédiateurs. En plus de cela, cet entraînement de l’esprit permet de réguler les émotions et d’améliorer le contrôle de soi.

Maitriser son attention

La méditation permet de maîtriser son attention.

Aujourd’hui tous les indicateurs sur ce sujet sont au rouge — les multiples écrans, smartphones, ordinateur, nous distraient ; les alertes venues de sites d’information ou de réseaux sociaux nous font jongler entre de multiples idées, etc. — beaucoup s’interrogent sur la meilleure façon de contrecarrer pareille dissipation !

Jean-Philippe Lachaux (CNRS, Lyon) rappelle que « le cerveau multitâche n’existe pas », il devient nécessaire, plus que jamais, s’entraîner à « l’exercice de régulation attentionnelle« , ce que la méditation, selon ce neurobiologiste, permet de pratiquer « par excellence ».

Prudence avec la méditation

Il faudrait cependant garder à l’esprit une certaine prudence, qui est rappelée par les personnes sérieuses et expérimentées dans le domaine.

Récemment, un collectif international d’une quinzaine de chercheurs a alerté sur les risques de la méditation :

  • Il y a d’abord les contre-indications médicales : dépression, addictions, troubles bipolaires etc.
  • Mais il ne faudrait pas oublier les risques de dévoiement de la pratique au profit de dérives sectaires. Prière, donc, d’éviter les pièges des margoulins qui spéculent sur la vulnérabilité de leurs concitoyen.ne.s avides de mieux-être.

Prudence n’est pas méfiance, mais sagesse.

Voir également : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/edito-sciences-et-avenir-875-les-bienfaits-de-la-meditation_139993

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *